• Kemi Outkma

A un serial blogger (parmi tant de "moi je")


"Tu hantes les réseaux sociaux où tu chantes partout que tu galères, tu donnes des leçons sur ce à quoi devrait ressembler selon toi l'Art (c'est moi qui mets la majuscule tu n'as pas suffisament de respect pour lui pour le faire) les artistes et les écrivains, tu te la joues rebelle. C'est facile pour toi, t'es prof, tu bosses 18h/semaine, ça te laisse du temps pour écrire, peut-être que tu galères à vendre tes bouquins mais t'as la sécurité de l'emploi, t'es fonctionnaire. Alors épargne-moi ta suffisance sans grandeur, ton mépris sans noblesse et tes sermons sans texture, moi je n'ai que mes tripes, ma sueur, mon sang et mon foutre, tu sais. Moi je n'ai pas le choix, ce que j'écris soit j'arrive à en vivre, soit je finirai par en crever."

"Quelques points qu'il me semble utile d'éclaircir et/ou approfondir: ce post n'était pas une critique d'une profession on d'une catégorie de personnes, je ne suis pas du genre à gaspiller mon temps et mes munitions en tirant en l'air pour gêner les moineaux et récolter leurs pépiements. Ce n'était pas non plus une balle traçante à tête chercheuse, pour régler mes comptes, je préfère les duels à armes égales. Il s'agissait plus d'une poignée de gros sel destinée à certaines paires de fesses pesamment installées sur leurs certitudes et que l'on se pince à l'envi dans les salons manufacturés (logo NF et tout) de l'avant-garde et de la contre-culture ( où l'on croit encore qu'utiliser le mot "bite" est subversif . Au vu des MP reçus depuis hier ce fût d'ailleurs pour certains, très inconfortable) dans le but de signifier que j'exècre autant les postures que les impostures et que je ne respecte que la sincérité, l'intégrité et le travail... la foi en somme (je sais je suis réac') Pour ce qui est d'en vivre, j'ai 35ans, j'écris depuis que je sais écrire et continuerai car je ne sais faire autrement ça n'a jamais été un hobby ou une thérapie, ça a toujours été, c'est tout. Je bosse et me suffit à moi-même depuis que j'ai 16ans, j'ai donc accumulé les expériences professionnelles diverses, toutes ont fini par me rendre taré parce qu'elle ne me laisse pas asez de temps pour écrire, l'écriture est la seule activité à laquelle je peux me livrer des heures durant depuis des années sans en souffrir, sans que celà me coûte autre chose que de la sueur et du temps, quand je dis, donc, espèrer en vivre, j'espère juste parvenir à gagner mon smic, sans plus avoir a quitté mon bureau. Et si je n'y parviens pas, si comme tu le penses on n'a plus le choix qu'entre faire de la merde et rester dans la merde,et bien j'en crèverai, sans regret, sans haine et sans amertume, juste la fierté d'avoir été fidèle à moi-même et d'avoir fait ce pourquoi j'étais destiné, fabriqué, programmé... ou condamné."

#correspondances #Art #destin #vocation #absolu #essentiel

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Pourquoi je serai dans la rue ce samedi 13 Avril

Voilà bien des années que je ne me suis joint à une foule ou même à un groupuscule. Pourtant ce samedi 13 Avril je serai dans la rue. Après toutes ces années volontairement isolé dans le camp de base,

à la "Libre pensée" (Du 8-11-10)

La "Libre pensée" est, selon les dires de ses représentants (ce mot n'a désormais que trop de sens ici) que j'ai rencontrés : un mouvement (qui pour ce que j'en ai vu m'a semblé plus proche de la para

L'homme parle, taisez-vous! (Du 10-06-09)

Après avoir reçu sur ma boîte mail une chaîne me demandant d’aller voir le clip de « l’homme parle » sur Myspace afin de les aider à être produits et à devenir le tube de l’été (finalement leur album

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now