Pentatracks

" Tout d'abord, merci aux éditions La Bourdonnaye pour l'envoi de ce livre au format numérique.
N'étant pas particulièrement fan des nouvelles, je partais un peu sceptique mais le concept me paraissait intéressant : il s'agissait pour cinq auteurs d'écrire une courte histoire à partir de chansons sélectionnées par des internautes.
Afin de me plonger dans l'ambiance j'ai décidé de lire ce livre avec chaque chanson correspondante, d'autant plus que je ne les connaissais pas toutes. Même si j'ai trouvé l'exercice des auteurs intéressants, je n'ai malheureusement pas adhéré.
Chaque nouvelle correspond à un univers différent et il m'a été difficile de me plonger pleinement dans chacun d'entre eux. Ensuite, et c'est là le problème de la plupart des nouvelles, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Seule Puzzles et Origamis de Kemi Outkma se distingue à ce niveau des autres mais j'ai regretté que les personnages ne soient pas plus développés. En fait, il est dommage qu'il ne s'agisse que d'une nouvelle, une version plus longue ne m'aurait pas déplu.
La dernière nouvelle du recueil, El Santo, était également intéressante, non pas parce que le personnage était attachant (bien au contraire !) mais parce qu'Antonia Medeiros a bien travaillé la psychologie de son personnage.
Par ailleurs, je n'ai pas toujours accroché au style d'écriture de tous les auteurs, en particulier celui de Thierry Berlanda dans Idol que j'ai trouvé un peu confus. Toutes ces nouvelles ont pour autant un point commun (exceptée Jérôme de Chris Simon) : elles nous montrent la cruauté du monde et nous pousse à nous interroger sur la complexité des rapports humains. Fant'easy de Marie Fontaine nous dévoile ainsi un monde dominé par la technologie où les individus semblent s'être perdus et se retrouvent encore plus isolés les uns des autres.
Le concept est intéressant mais je n'ai pas adhéré : le passage d'un style à un autre à chaque nouvelle ne laisse pas le temps de s'imprégner de l'ambiance propre à chacune (même si le fait d'écouter les chansons en fond facilitait un peu la tâche) et toutes les histoires ne m'ont pas particulièrement touchée bien que certaines aient des retournements de situation et des chutes intéressantes.
J'ai donc été un peu déçue d'autant plus que la préface écrite par Claude Faber m'avait vraiment donné envie de le lire. Au final, Pentatracks comporte plusieurs nouvelles d'auteurs très différents et toutes ne pouvaient pas forcément me plaire, certaines m'ayant davantage touchée que d'autres. Je conseille ce livre aux lecteurs curieux de découvrir des nouvelles directement inspirées de chansons. "

" Dès que j'ai eu ce recueil de nouvelles entre les mains, je me suis jetée dessus pour deux raisons. Tout d'abord, parce que je suis fière que Chris Simon ait choisi Riders on the storm des Doors qui est la chanson que j'avais proposé chez Shut Up And Play The Books. Ensuite, tout simplement car j'avais déjà eu l'occasion d'apprécier l'écriture de Marie Fontaine, de Thierry Berlanda et de Antonia Medeiros.
D'ailleurs, je dois bien avouer que j'ai eu beaucoup de mal à me décider par quelle nouvelle commencer car elles me tentaient toutes.
Bon assez de blabla, passons maintenant à mon avis.
J'ai été très agréablement surprise par le préface du début et par le bonus track de la fin car je ne m'y attendais pas du tout et ils introduisent et terminent très bien ce recueil.
Au niveau des nouvelles, je pourrais vous faire ma chronique histoire par histoire mais je pense qu'elle serait bien trop longue donc je vais vous donner mon avis général.
Les nouvelles de mon côté ça passe ou ça casse car il m'arrive bien souvent de ne pas avoir le temps de m'attacher aux personnages. Verdict ? Je les ai toutes trouvées intéressantes et j'ai pris plaisir à découvrir les protagonistes. Si je devais les départager, je pense que je n'y arriverais pas car je les ai toutes trouvées égales.
Le seul regret que j'ai eu c'est d'arriver trop vite à la fin de chaque nouvelle, j'aurais préféré qu'elles soient plus longues. D'ailleurs, je pense que chacune mérite d'être développée en roman.
Si j'ai pu m'imprégner autant de chaque histoire, je pense que c'est parce que je me suis limitée à en lire une par soir et à ne pas les enchaîner.
Et puis, quel bonheur d'avoir la musique en tête en lisant chaque nouvelle.
Bref, ce recueil de nouvelles en musique est très agréable et je ne peux que vous conseiller de le découvrir. "

" Je ne suis pas forcément une grande adepte des nouvelles, parce qu'on a souvent du mal à accrocher et que finalement c'est souvent trop court, et que l'on reste ainsi souvent sur sa faim. Pour autant, cela donne une idée du style de l'auteur, ce sont souvent des lectures qui sont divertissantes et quand on a pas trop le temps de s'imerger dans un univers complexe comme c'était mon cas en ce moment, et bien c'est tout bénef !
Des nouvelles ici inspirées de musique, c'est leur point commun. J'ai trouvé que c'était une idée plutôt pertinente et originale comme point de départ. Quand on sait qu'écriture et musique sont souvent indissociables pour les auteurs. Maintenant j'avoue ne pas avoir lu avec leurs fonds sonores respectifs, mais comme je suis curieuse, je vais écouter la play-list plus tard, et ainsi prolonger les effets de ma lecture. Ces histoires décalées m'ont entraînée bien loin dans mon quotidien, je dois dire et cela en un temps record.
Je vous conseille pour apprécier chaque univers comme moi de les lire de façon bien distinctes. Bien calé au fond de votre fauteuil, vous êtes partis pour vivre une expérience inédite et toute particulière. N'hésitez plus, foncez ! "

" Fait établi : la littérature a souvent influencé le rock. Cet ouvrage part du principe inverse puisque cinq écrivains délivrent ici une suite de nouvelles, chacune inspirée par une chanson. La playlist permet aux auteurs de laisser fuser leurs imaginations au contact de Lou Reed, MIA, Thiéfaine, The Doors, Gil Scott-Heron et Noir Désir (en bonus). Pourtant, pas question d’abuser des clichés inhérents au rock. Si Thierry Berlanda profite de Walk on the wild side pour parler star-system et drogues, les histoires suivantes abordent principalement des sujets de société : la délinquance juvénile, l’immersion dans le virtuel ou encore, l’identité sexuelle. Chaque fois, on y croise des personnages aussi troublants que poignants, complexes et furieusement humains : les tragiques adolescents décrits par Kemi Outkma, un mari insatisfait trompant son épouse avec un avatar numérique, un transgenre chamboulant la routine d’un couple hétéro… Moins rock dans les mots que dans l’esprit. "

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now