• Kemi Outkma

Aveux et reconnaissance


Ton corps est devant moi,

Il est comme un appel.

Une instable alchimie

De désir et pudeur.

Ton regard ouvre en moi,

Tranchant comme un scalpel

Ces remparts amis

Erigés par ma peur.

Ta brune chevelure

Appelle mes caresses !

Divine créature

Et bien-aimée diablesse !

Tu m'attends, ma sirène,

Dans la marée des draps

Je plonge, tu m’entraînes

Où bon te semblera,

Aveuglé par tes yeux,

Bâillonné par tes lèvres

Prisonniers, tous les deux

De l’Amour, cet orfèvre :

Tu deviens nous, je deviens toi

Je deviens nous, tu deviens moi.

Ça semble fou mais grâce à toi

Je deviens fou, je deviens moi.

Et source de magie

Ton aura vivifie

Ce que je mystifie

De colère assagie.

Et valsent nos corps nus,

Mes mots prennent naissance

S'agitent mes cornues.

De ta seule présence

Une éthique esthétique

Jaillit de ta plastique,

Mon stylo prolifique,

Comme une arme archaïque,

Trace sa balistique

En gestes erratiques.

En vains mots assassins

J'avoue : tuer m’amuse

En mon âme, en mon sein

Seule, tu es ma muse.

K.O.

#poésie #slam #déclaration #âme #reconnaissance #inspiration #muse

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now