• Kemi Outkma

Noblesse d'âme


Belle falaise, friable et fragile

Bien au-dessus des plages, elle domine

Et toise cet océan qui la mine

Et rend son maintien un peu plus fébrile.

Lui le bruyant ressac de l'amertume

D'abord il l'agresse puis recule

Erodant un à un les monticules

Du dernier espoir qu'il souille d'écume.

Patiente, elle persiste et tient le coup

Elle règne sur le sable, les cailloux...

Guerrière elle s'entête debout

Et refuse de se mettre à genoux.

Bien sûr elle reste minoritaire

Face aux légions de petites pierres

Asservies aux mouvements de la mer...

Cette solitude la rend plus fière!

Il n'y a que le temps qui la perdra

Un jour, trop faible, elle s'écroulera

Mais la fatalité rend son combat

Plus noble et plus inutile à la fois.

Je te salue, toi, grande combattante

Et je t'admire, ultime résistante

Moi, pauvre et lâche buisson d'amarante

Mû par les vents, à leur gré se lamente...

Je perds l'orgueil et l'envie, tournoyant,

Trainant dans la saleté, m'y noyant

Tandis que tu te dresses fièrement

Prête à reconquérir le firmament!

Puissé-je un jour moi aussi posséder

En plus de la foi, ta pugnacité

Et ton courage, et ta sagacité

Face aux grandes marées des non-idées.

K.O.

#poésie #noblesse #âme

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now