• Kemi Outkma

Vendredi 8 Mai 2009 (publié dans le Cafard hérétique n°4 sous le titre: Cowboy)


Il est 10h30. Je marche dans la rue sous les rayons solaires matinaux chaleureux et apaisants, presque estivaux. Les trottoirs ont été pris d’assaut et sont maintenant occupés par des bataillons de stands et d’étals divers. Autour d’eux se masse le bétail grégaire usuel qui flâne, impavide, achète du bout des doigts quelques fleurs et meugle son plaisir de ne pas travailler.

8 Mai… Armistice…

Pas pour eux. Ils se souviennent juste que c’est un jour férié… un de plus…Un écueil supplémentaire au milieu de la course d’obstacles à laquelle doit faire face le planning professionnel en cette période de l’année. Le travailleur sait depuis longtemps quel jour de la semaine tombe le 8 Mai. Il y a bien plus longtemps qu’il en a oublié la raison…

D’ailleurs, ce matin, mise à part la trentaine de dinosaures écoutant l’anachronique fanfare qui joue son antédiluvien récital de commémoration devant le monument aux morts, personne ne s’en soucie. Hormis, bien sûr, les propriétaires canins qui se voient obligés devant ces vieux squatteurs en plein recueillement de prolonger leur marche pour faire se soulager leurs chiens ailleurs que dans la litière municipale qu’est devenue depuis longtemps le fer à cheval de pelouse encerclant la stèle commémorative.

Tout le monde s’en fout.

Personne ne fait attention à eux, personne ne les voit.

Personne ne veut plus se souvenir.

Nous sommes devenus si pacifistes si « anti-guerre », si…lâches que nous nions leur existence… jusqu’à celles où des hommes comme vous et moi se sont sacrifiés pour l’idéal de la Liberté.

Regardez-vous jeunes branleurs bouffis d’orgueil et de rhétoriques ineptes, vous qui vous foutez éperdument de ces « soldats morts pour la France » dont vous n’hésitez pas à salir la mémoire en les insultants de bouchers. Petits nazillons pathétiques anti-blanc, anti-français( !!), vous pensant libertaires et démocratiques, vous, l’incarnation de la non-pensée, de la non-opinion… Vous semblez pourtant ravis de pouvoir faire couler votre Mcdo avec un coca, chaussés dans vos Nike-air… Alter-mondialisme et anti-impérialisme américain…Leitmotiv d’une population qui ne travaille que dans le but de s’acheter des produits vendus par les Etats-Unis, fabriqués en Asie à partir de matières premières pillées en Afrique ou en Amérique du sud…

Hypocrisie générale et généralisée…inculquée !

Nombrilismes sécuritaires et œillères bien-pensantes.

Il est forcément plus simple pour un tel troupeau craintif et bavard de se pencher sur les pieds de tomates ou les paniers en osier que d’honorer la mémoire de ces hommes, se souvenir d’une époque où ce pays était en guerre contre le totalitarisme, et que des hommes comme eux, comme vous et comme moi ont dû sonder le fond de leur âme et choisir entre ramper sous le joug ou prendre les armes et perdre peut-être tout ce pourquoi ils les prenaient.

Je n’aurais pas l’audace de les remercier car je ne sais pas toujours qu’en faire, moi, de cette forme de Liberté qu’ils nous ont légué.

Mais je salue respectueusement le courage et la foi dont ils ont fait preuve pour se tenir debout au lieu de s’agenouiller.

Car je ne sais quelle décision je prendrai demain, lors de l’éclatement de la guerre civile planétaire en préparation pour assurer la sécurité de ma femme et de mes enfants (les autres je m’en fous, depuis le temps qu’ils me laissent crever…chacun son tour)…

Ramperai-je ou me battrai-je? Moi qui parle si bien... le cul devant mon bureau... Et vous?... hein? Avec les votres dans vos canapés?... Que ferons-nous, alors que nous laissons déjà tant se produire sans rien faire...

Mais pardon, je vous ai réveillé…

Tout va bien.

Rendormez-vous.

Faites de beaux rêves.

Moi, je vais au club de tir…

K.O.

#nouvelle #cowboy #armistice #sacrifice #idéal #troupeau

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now