• Kemi Outkma

Allumé à l’humeur d'allumeur


J’ai craché dans les mains qui vers moi se tendaient

Hautainement refusé les conseils qu’on donnait

J’ai quitté ma famille et renié mes amis

Je trouvais bien inutile de réussir ma vie

J’ai renoncé à l’Amour et ses fausses merveilles

Pour m’en aller chercher la lumière de l’éveil

J’ai décidé de porter seul sur mes épaules frêles

Le fardeau de mon existence, chemin de croix virtuel

Je le traîne jour après jour

Et le subis nuit après nuit

J’ai fait de ma vie un combat que je mène pas à pas

Car la vie est un combat à mener contre soi

Si l’on ne s’y résout pas on se noie dans un autre

Un autre « je » alors que « je est un autre »*

C’est une lutte sans merci, une joute sans compromis

Un duel jusqu’à la mort, un spirituel corps à corps.

Comme le cavalier s’entête à ne pas porter de masque**

Je m’obstine pour ma part à détruire ceux des autres

Afin de mettre à jour leurs ignobles faciès

Et plus je les découvre plus j’honnis mon espèce

Plus j’essaie d’être un Homme, moins je ressemble aux hommes…

« J’sais plus si c’est moi qui suis seul ou les aut’ qui sont trop nombreux »***

Mais sur qui répandrais-je mon fiel si ce n’était sur eux ?

Et si j’en chie tandis qu’ils rient jamais je ne les envie

Voilà longtemps à présent que je cultive nos différends

Moi qui m’évertue à dire : « je pense »

Je me suis simplement soustrais de la danse…

Je reste donc dans les volutes de ma fumée psychotrope

Haïssant mes semblables mais ignoré par eux

Je serai à jamais un solitaire misanthrope

Qui fuit tous les chemins qui rendent les troupeaux heureux.

K.O.

* Arthur Rimbaud ( lettre à Paul Demeny le 15 mai 1871)

** Fran Maetens ( paraphrase) http://www.myspace.com/sansavenircertain

*** Hubert-Felix Thiéfaine ( Psychopompes/ Métempsychose et sportswear. La tentation du bonheur)

#poésie #slam #solitude

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now